#6 : Apprendre à apprendre !

By Blog

Apprendre à apprendreApprendre à apprendre.

Alors que la société dans laquelle nous évoluons change très vite, les écoles classiques ne changent pas et continuent à enseigner comme avant. Pour « survivre » à tous ces changements professionnels qui nous seront imposés, nous devons « apprendre à apprendre ». Etre autonome dans nos apprentissages, comprendre l’évolution du monde, apprendre à résoudre des problèmes et trouver des solutions.

Apprendre à apprendre, c’est l’objet de l’épisode 6 !

Durée de l’écoute : 5’58

Merci de vous abonner aux Podcasts. Vous pouvez nous suivre via l’app podcast de itunes, ou sur Soundcloud, ou encore revenir sur le site internet. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Instagram.

Pour nous écrire : hello@slalompro.fr

Liens vers d’autres podcasts, c’est ici.

Pour passer (gratuitement) le test des intelligences multiples, c’est ici.

 

Version texte : Apprendre à apprendre

Un des conseils que j’aimerais donner au maximum de personnes aujourd’hui est celui d’apprendre à apprendre. C’est l’objet de ce podcast et surtout, nous allons faire la différence entre « savoir et apprendre à apprendre ».

Savoir vs. Apprendre

Nous évoluons dans une société qui change très très vite et qui est constamment en mouvement. On a même bien du mal à la suivre. Or, l’école classique ainsi que les études supérieures classiques nous enseignent des cours et nous transmettent des informations. L’école classique nous a habitué à écouter, à prendre des notes, à apprendre par cœur et à ressortir les bonnes informations lors des contrôles et des interrogations. Ceci, dans le but d’avoir de bonnes notes et d’obtenir des diplômes. Nous espérons ensuite que ces diplômes nous ouvrent les bonnes portes professionnelles. On ne peut plus se contenter de ce schéma.

On ne peut plus fonctionner ainsi. De nombreux étudiants en ce moment en première année d’études exerceront plus tard un travail qui n’existe même pas encore à l’heure actuelle. Certains étudiants se préparent à un métier qui demandera une pratique professionnelle différente une fois qu’ils seront sur le marché du travail.

Les raisons ?

Elles sont diverses : l’évolution, les différentes innovations, l’intelligence artificielle, la robotisation, le rapport à l’argent. La consommation change, les besoins évoluent constamment. Est-ce que vous vous rappelez de tout ce que vous avez appris à l’école ? Non. Beaucoup de ces connaissances sont périmées ou pas pertinentes pour sa vie professionnelle aujourd’hui. Du coup, beaucoup de connaissances apprises seront obsolètes quelques années après les avoir apprises. Et les apports scolaires purement théoriques ne servent à rien.

Devons nous constamment aller à l’école ?

Que devons nous faire alors ? Reprendre des études ? Pas forcément. Surtout si le contenu des études et des formations n’a pas changé et ne s’est pas adapté aux changements. Ca ne sert à rien d’aller ré-apprendre des choses qui ne serviront à rien. Beaucoup d’études ne préparent pas réellement les étudiants à travailler et surtout, à évoluer professionnellement tout au long de la vie.

La solution ?

  • Apprendre à apprendre soi même.
  • Soyez autonome dans l’apprentissage.
  • Aujourd’hui, avec internet, vous pouvez facilement avoir accès à tout ou presque tout.
  • Apprenez à faire des recherches de façons efficaces.
  • Soyez méthodique dans vos lectures.
  • Apprenez à trier les informations essentielles des informations superficielles.
  • Vous avez grandi avec un super outil entre les mains, mais apprenez à bien l’utiliser.

Connaissances vs. « savoir être »

Si vous m’écoutez en ce moment et que vous êtes en cours d’études, surtout, ne vous contentez pas uniquement de ce que votre cursus vous fournit en terme de connaissance. Commencez à être autonome dans vos apprentissages, dans des compétences annexes, et surtout dans votre « savoir être ». Ce « savoir être » concerne notamment votre personnalité. Ca sera un gros plus dans votre profil car c’est un élément décisif aujourd’hui dans le recrutement. Si vous êtes en stage, essayez d’en faire plus, dans le sens où, si votre lieu de stage s’y prête, cherchez à en savoir plus, à connaître d’autres métiers en plus du métier pour lequel vous êtes formés.

Apprendre différemment

Une façon d’apprendre à apprendre, c’est aussi d’apprendre à faire différemment. Cherchez à voir comment les gens font dans les autres pays. Pas forcement pour les copier, mais pour vous exercer à analyser et comprendre les choses différemment.

Quelques exemples

Vous vous intéressez à l’éducation des enfants ? à l’enseignement ? Au lieu de vous contenter uniquement de ce qui vous est enseigné dans votre pays, allez visionner des documentaires récents sur ce sujet dans les autres pays. Ecoutez les raisons de leurs choix et faites d’autres recherches, confrontez les différentes méthodes.

Vous vous formez dans le numérique ? Abonnez vous aux meilleurs sites qui parlent des nouvelles innovations dans ce domaine et faites de la veille de façon régulière.

Vous êtes futurs dentistes ? Essayez de savoir quelles sont les pratiques et habitudes au niveau dentaires dans les autres pays, et même chez les gens « anti médecine classique ». Essayez par exemple de savoir quelles sont les approches des naturopathes dans ce domaine. Ne vous braquez pas tout de suite. Confrontez tout ça pour que vous mêmes, vous puissiez vous faire un avis avec des connaissances plus larges, plus globales et plus variées.

Vous vous intéressez à la nature, à l’agriculture ? Vous avez un diplôme dans ce domaine ou non ? Partez du plus gros problème lié à ce domaine, ne vous en tenez pas uniquement aux connaissances. Voyez quelles sont les solutions auxquels votre domaine peut répondre. A partir de là, apprenez, lisez, visionnez des vidéos, des reportages…

Connaissances vs. transposer et ré-utiliser ces connaissances

Une fois, je discutais avec un étudiant en fin d’études d’agronomie. La spécialité de cet étudiant concernait les cultures en milieu tropicales. Il me disait qu’il savait planter des bananiers et des papayers, mais qu’il était complètement perdu si on lui demandait de planter des salades, des concombres et des tomates en France. Et pourtant, cet étudiant était français et avait toujours grandi en France. Par contre, il avait planté des bananiers et des papayers pendant plusieurs mois durant son stage à l’étranger. Je ne suis pas spécialiste de l’agriculture, mais je pense qu’une personne qui a des bases en agronomie devrait pouvoir ensuite être autonome pour apprendre à planter autre chose. Normalement, il sait ce qu’il faut vérifier : les sols, les climats, les températures, les saisons…

La différence, c’est qu’il a retenu des informations qui lui ont été données durant ses études concernant une chose précise mais qu’il n’a pas appris à extraire des connaissances transposables et des compétences globales. Du coup, si jamais la vie l’amène à vivre dans un pays non tropical, il sera un peu perdu… c’est dommage !

Dès l’enfance

Apprenez à apprendre ! Et si vous avez des enfants, faites en sorte qu’ils grandissent en sachant apprendre à apprendre, apprendre par eux mêmes, apprendre à chercher les bonnes sources d’informations. Par exemple, c’est moins important si votre enfant ne retient pas toutes les dates de sa leçon d’histoire par cœur, mais il faut qu’il sache comment commencer à régler un problème, qu’il arrive à se poser les bonnes questions pour trouver des solutions.

La motivation augmente les capacités d’apprentissage

Beaucoup d’ados apprennent eux mêmes à filmer, à faire des montages vidéos très facilement. Personne ne leur apprend ça, ils apprennent tout seul et ils savent où trouver les informations. Un autre facteur qui fait qu’ils apprennent vite : la motivation pour ouvrir leur chaine YouTube. La motivation reste et restera un moteur pour l’apprentissage à tous les âges ! Plus vous êtes motivés, et plus vous apprendrez facilement. La motivation active même des zones du cerveau. Commencez par trouver un domaine qui vous intéresse réellement et commencez à apprendre plus dans ce domaine !

Mots clés :

1 Comment

Comments are closed.