#2 : Quatre questions à se poser avant de quitter son job !

By Blog

#2 quitter son jobSi vous faites partie des personnes qui pensent à changer de job… essayez d’abord de déterminer si la solution au besoin de changement que vous ressentez doit passer par le travail.

1. Le boulot, ok – mais… et à côté ? comment ça va ?

2. Le travail en lui-même ou votre environnement professionnel ?

3. Besoin de vivre autre chose ? de quelque chose qui vous fasse vibrer ?

4. Retrouver le sens de votre quotidien ?

Les réponses à toutes ces questions dans l’épisode 2 !

Durée d’écoute : 7’12

Merci de vous abonner aux Podcasts. Vous pouvez nous suivre via l’app podcast de itunesDeezerStitcher ou sur Soundcloud, ou encore revenir sur le site internet. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook  , Twitter & Instagram.

Pour nous écrire, vous pouvez envoyer un mail à hello@slalompro.fr

Version article

Aujourd’hui nous allons discuter de ce moment pénible où cette idée bizarre arrive… : l’idée de vouloir quitter son job… Alors… bonne ou mauvaise idée ?  Voici quelques pistes de réflexions pour vous aider un peu à démêler votre pelote de pensées toutes emmêlées!

Quitter son job.. plusieurs fois ?

Au fait, pas mal de personnes souhaitent quitter leur job. Et même plusieurs fois dans sa vie on le pense, on se le dit. C’est parfois une idée passagère et parfois, ça persiste ! Le fait d’avoir cette idée peut refléter une volonté de changement, ce qui peut être saint lorsque l’on pense à un développement.

Néanmoins, arriver à un moment où on souhaite quitter son job reflète souvent un floue dans lequel on se trouve. Si beaucoup ne passent pas le cap de la démission, à cause de toutes les questions que ça soulève. Autre raison, c’est que, en plus de ne pas savoir quoi faire après, les motivations ne sont pas toujours claires quant à l’envie de tout quitter.

Je vais vous suggérer une petite liste de questions à se poser. Il y en a tellement d’autres, mais si vous commencez avec ces 4 questions, c’est un bon début :

  1. Comment ça va en dehors de votre boulot ?

    Dans votre couple, dans votre vie privée ? Emotionnellement parlant ? Personnellement ? Psychologiquement ? Est-ce que vous vous sentez épanoui ? Parfois, on a un petit déséquilibre que l’on n’arrive pas forcément à identifier et comme c’est le boulot qui nous occupe la plupart de notre temps, on a tendance à chercher un facteur externe à notre manque d’épanouissement. Bien sûr, l’épanouissement est un ensemble harmonieux de toutes les composantes de votre vie, mais il y a des facteurs plus ou moins importants selon les saisons de vie. Donc est-ce que votre volonté de changer de travail est réellement liée au domaine professionnel ou est-ce que votre quête est plus profonde et plus grande ? Personne n’est parfait…

    Personne sur terre n’a atteint la plénitude absolue dans tous les domaines. On recherche constamment un équilibre pro/perso/émotionnel… mais quand un domaine n’est pas réglé, ça pèse vraiment dans la balance… et là, l’équilibre que vous aviez trouvé jusqu’à maintenant ne suffit plus… Si ce déséquilibre est trop important, ça perturbe et ça nous freine. Si ce déséquilibre vient du travail, réfléchissez alors à votre situation professionnelle. Cependant, si le déséquilibre est ailleurs, c’est ailleurs qu’il faut agir. Alors il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse à cette question, seulement, selon la réponse, vos recherches vont s’orienter différemment.

  2. Dissocier le travail en lui-même et l’environnement de travail

    Souhaitez vous changer de lieu de travail ou changer de travail en lui même ? Etes-vous prêts à faire quasi le même job dans une autre entreprise (soit plus petite, soit plus grande, ou avec une autre culture d’entreprise ?) Selon la réponse, vous savez que changer de lieux de travail ne suffira pas mais que vous devrez vous pencher sur une autre activité. Ou peut être que l’atmosphère entre les collaborateurs de votre entreprise vous étouffe et étouffe votre capacité à être efficace et à apprécier votre travail. Donc peut être que faire le même job avec d’autres collègues peut suffire à vous redonner le sourire le matin avant d’aller au boulot… et oui je sais… quand on change de boulot, on connaît rarement l’équipe qu’on va rejoindre. C’est un risque à prendre.

  3. Trouver le kiff ailleurs

    Malgré le fait d’aimer votre travail, vous avez l’impression que vous vous ennuyez profondément ? Vous ne détestez pas votre travail mais… ça ne vous fait plus du tout kiffer. Vous avez le sentiment d’avoir fait le tour de votre travail. Vous avez besoin d’être défié ou de casser une certaine routine. Alors si c’est le cas, peut être que vous pouvez prendre des initiatives au sein de votre entreprise. Essayez également d’être force de proposition pour de nouveaux projets.

    Mais…Si vous sentez qu’il n’y aura pas d’ouvertures possibles à ce niveau, que votre contexte professionnel est totalement fermé à ça – et que ce n’est pas le moment pour vous et votre famille de prendre des risques pour démissionner – pourquoi ne pas saisir l’occasion pour faire une activité à côté ? Soit une activité complémentaire rémunérée avec un statut juridique simple. Sans gros investissement, pour ne pas vous mettre en danger. Par ailleurs, vous pouvez aussi vous impliquer dans une association, ou prendre enfin le temps pour apprendre quelque chose que vous avez toujours eu envie d’apprendre.

    Faites quelque chose qui vous stimule et qui vient développer votre créativité ou votre envie de changement. Commencez par des choses sans enjeux financiers et qui ne compromettent pas votre vie familiale si vous avez une famille. Prenez aussi du recul par rapport à votre job. Si vous n’avez pas l’opportunités d’agir dans votre boîte et que ce n’est pas le bon moment pour vous de changer de job. Tout ne se joue pas dans le travail et votre identité ne dépend pas de votre carrière.

  4. Retrouver du sens

    Vous avez envie de tout plaquer parce que vous ne trouvez aucun sens à ce que vous faites. Par ailleurs, vous ne savez plus pourquoi vous vous levez chaque matin. Vous avez besoin de retrouver le sens de vos actions ou de trouver un sens à votre vie. On touche à une question plus qu’existentielle… qu’on aura l’occasion d’aborder dans d’autres épisodes.

    Là il peut être question de 2 choses différentes : retrouver le sens de vos actions, cela concerne plus le besoin de se rappeler pourquoi on fait ce travail. On a peut être besoin d’avoir des retours, des feedbacks sur ce que l’on fait. « Est-ce que je fait sers vraiment à quelque chose ? Oui / Non ? ». On a besoin aussi de savoir à quoi on participe ? A quel mur on apporte notre brique ? L’autre angle plus grand concerne plus une question vocationnelle. Question qui attire ou qui fait fuir les gens.

Je vous laisse avec ces 4 réflexions – merci pour votre lecture  et à très bientôt sur Slalompro.fr !

Pour écouter d’autres podcasts, c’est ici.

Pour passer (gratuitement) le test des intelligences multiples, c’est ici.

Mots clés :