#19 : Amour, gloire et carrières

By Blog

Amour, gloire et carrières slalomProAmour, gloire et carrières : Comme si la vie de couple n’était pas assez compliquée à la base, les changements professionnels viennent donner des coups de pieds dans l’équilibre qu’on essaye de construire ! Quelle carrière on privilégie ? Quelle carrière on sacrifie ? Opportunités vs. Stabilité ? Ambition vs. Union ???

Durée d’écoute : 6’26

Pour écouter le podcast #10 : Abandonner : est-ce responsable ?

Si vous souhaitez un autre podcast sur le thème du travail et de la famille, en voici un, sur le travail à la maison avec les enfants :

#18 : Travail à la maison : et les enfants ?

Merci de vous abonner aux Podcasts. Vous pouvez nous suivre via l’app podcast de itunesDeezerStitcher ou sur Soundcloud, ou encore revenir sur le site internet. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook, Instagram et Twitter.

Pour nous écrire, vous pouvez envoyer un mail à hello@slalompro.fr

 

Version texte

Boum !

Cet épisode aura peut-être l’effet d’une bombe… ou permettra peut-être d’en désamorcer quelques-unes !

On va parler de la vie de couple, qui a déjà son lot de défis ! Nous allons également aborder les évolutions professionnelles qui viennent parfois mettre un coup de pied dans cette stabilité. Stabilité qu’on avait enfin réussi à établir !

Lorsqu’on est en couple, on affronte plus ou moins ensemble les montagnes russes des changements professionnels…

Parfois, les enjeux professionnels viennent s’ajouter aux défis classiques que les couples doivent affronter.

La façon dont on va aborder les décisions professionnelles avec son conjoint dépend souvent de l’âge du couple. Mais cela dépend surtout de la profondeur de l’unité du couple.

Quel profil de couple ?

Est-ce que vous êtes plutôt du type « il fait ce qu’il veut, je fais ce que je veux, chacun a son compte en banque et sa liberté ? » ou plutôt « On est ensemble, on reste ensemble et chaque décision va impacter l’autre ? »… Entre les 2 profils, il y a différents paliers et différents degrés.

Une des questions qui s’impose souvent est la suivante :

Quelle carrière des deux on va privilégier ?

Pour commencer, on va être direct : ce n’est pas la carrière de l’homme que l’on va privilégier parce qu’il est un homme…

Néanmoins, les critères de choix seront différents pour chaque couple, chaque besoin, chaque contexte financier et chaque actu…

Voici quelques critères concernant la carrière et ses évolutions :

  • La carrière qui paye mieux ?
  • La plus stable ?
  • Celle qui donne plus de perspective d’avenir ?
  • Celle qui apportera une meilleure qualité de vie ? soit par le salaire, les conditions de travail ou l’opportunité de déménager dans une ville plus petite ou plus grande, selon les aspirations ?
  • La plus « kiffante » ?
  • La carrière la plus stimulante, et qui fera grandir en compétences et en opportunités

Les critères sensibles

Et puis, il y a des critères plus sensibles, souvent des points négatifs. Par exemple :

  • L’éloignement géographique des conjoints
  • Les déplacements professionnels récurrents
  • La mesure de responsabilités dans le poste (horaires, pression, stress, l’exposition de la personne dans la hiérarchie,…)
  • Ou un projet professionnel qui demande de l’investissement financier (comme une création d’entreprise ou la reprise d’études)

Ces critères sensibles ne sont pas forcément des critères à éviter mais à mesurer. C’est à dire que l’on va estimer à quel point ces éléments viendront impacter notre union.

Par exemple : l’éloignement géographique va être vécu ou subi différemment selon la force du couple mais aussi selon la façon dont le couple vit son union. Le questionnement est multiplié par 2 ou par 3 quand on ne parle plus de couples, mais de familles avec des enfants !

Saisir l’opportunité

À chaque changement vécu ou subi, c’est l’occasion de se poser et de voir ensemble qu’est-ce qu’on veut pour son couple et sa famille.

L’ambition ne s’oppose pas à la plénitude et à l’unité d’une famille. Mais elle devra prendre une autre forme.

Ça permet une évaluation de son engagement mutuel mais aussi une confirmation ce qu’on souhaite vivre ensemble.

Ça peut faire peur à certains couples qui ne savent pas trop où ils en sont ou pour les couples formés récemment. Néanmoins, on ne peut pas reporter ces questions ou remises en question indéfiniment.

Et le « Chacun son tour » ?

Point Important : le conjoint qui devra « laisser de côté » un moment sa carrière pour soutenir son conjoint ne devra cependant pas le prendre comme une punition. Ce choix là n’est pas non plus révélateur de ses incapacités et incompétences. Le conjoint « sacrifié » n’est pas sacrifié parce qu’il est le moins bon. C’est que ce n’est pas encore sa saison ou son tour. Ou que l’opportunité que son conjoint rencontre n’est pas à sous estimer.

Passer le test… ou non

Si vous tenez à votre couple et que vous souhaitez une relation sérieuse et profonde, les décisions professionnelles devraient vous amener à vous faire grandir et à avoir plus d’assurance dans votre amour mutuel. Au contraire, si ce n’est pas ce que vous ressentez, les défis professionnels seront peut être des éléments qui vous aideront à accélérer vos choix de rupture d’une relation sans avenir.

Mais soyez honnête envers vous. Le travail ne doit pas être LA raison de votre séparation, mais l’élément déclencheur de votre décision ou révélateur d’une faille dans le couple ou plutôt d’une incompatibilité.

Carrière, carrière, carrière ?

Dans tous les cas, peu importe votre décision, rappelez vous qu’il n’y a pas que la carrière professionnelle pour s’épanouir dans la vie. L’épanouissement dépend d’un ensemble de choses. Le travail en fait parti, mais pas que.

Loin de moi l’idée d’avoir voulu mettre le feu chez vous. Au contraire… j’ai juste la conviction que l’amour et le travail sont de belles valeurs. La cohabitation est possible pour tout le monde quand chaque élément est à sa juste place.

Mots clés :